Sortie en famille : rencontre avec l’autruche

autruche

De la famille des Struthionidés, l’autruche est un oiseau qui se distingue par sa taille. L’autruche impressionne par sa hauteur qui peut atteindre les 2,75 mètres en moyenne. Le dimorphisme sexuel est très marqué puisque le mâle mesure entre 2 et 3 mètres tandis que la femelle a une taille comprise entre 1,75 et 2 mètres. L’autruche pèse entre 60 et 120 kg, mais certains spécimens peuvent atteindre les 150 kg. Cet oiseau se caractérise par un long cou doté d’une certaine souplesse au bout duquel évolue une tête mobile. L’autruche possède de grands yeux dont le diamètre atteint les 5 centimètres.

Le plumage de l’autruche est différent selon le sexe. Celui de la femelle est de couleur brun terne tandis que le plumage du mâle affiche un noir franc dont les extrémités de l’aile sont de couleur blanche. Le plumage au niveau du cou n’est pas si évident, voire rare, et cette partie parait même nue. Les pattes de l’autruche sont également dépourvues de poils, elles ne sont pas couvertes de duvet. L’autruche se concentre dans les régions chaudes et relativement sèches. On le rencontre dans les savanes d’Afriques, celles du sud du Sahara. Il existe deux espèces d’Autruche qui sont recensées actuellement, notamment l’Autruche d’Afrique et l’Autruche de Somalie. En liberté, l’autruche peut avoir une longévité de 70 ans, mais rares sont les individus qui arrivent à atteindre cet âge. En captivité, une autruche vivra en moyenne 40 ans.

L’autruche est plutôt muette, elle a les cordes vocales réduites, complètement rétrécies. La femelle n’émet aucun bruit, en comparaison à d’autres oiseaux. Seuls les mâles peuvent sortir des sons, appelés « booming » qui s’apparentent à des cris graves, sortant de sa gorge. Le cou gonflé est assimilé à celui des grenouilles, permettant de sortir un son grave.

Contrairement à l’image que l’on donne à l’autruche à laquelle on lui attribue un caractère de lâche et de peureuse en mettant sa tête dans le sable, l’autruche met sa tête dans le sable pour d’autres raisons, entre autres pour nettoyer ses œufs, pour se protéger lors de la tempête de sable ou pour percevoir les bruits des éventuels prédateurs. L’autruche, en cas de danger, utilise sa capacité de sprinteuse et fuit. Une autre particularité de l’autruche est celle d’adopter plusieurs positions en dormant. L’autruche peut somnoler en étant accroupie, le cou allongé. Elle peut tomber dans un sommeil profond en ayant le cou flasque, allongé par terre,devant, ou encore avec un cou replié et posé le long du corps.

L’autruche dispensée de vol

L’autruche est un oiseau dont les ailes sont plutôt disproportionnées par rapport à sa taille. La longueur de ses ailes ne permet pas alors à l’autruche d’entamer un vol, elle fait donc partie des oiseaux ratites, comme son sternum n’est pas doté de bréchet servant de fixation aux ailes. L’autruche est cependant considérée comme le plus grand coureur puisqu’on estime sa vitesse en marathon à plus de 30 km/heure, elle peut faire jusqu’à 70 km/heure en sprint avec un début de 90 km/ heure. Même avec seulement deux doigts au bout de ses pattes, l’autruche arrive à entamer de grandes courses et résiste à une endurance de 30 minutes. En tant qu’oiseau, l’autruche impressionne sur sa capacité à courir, car même une lionne ne peut faire davantage.

L’autruche possède aussi une grande faculté à bondir, grâce à la puissance de la musculature de ses pattes. L’autruche est donc capable de faire un bond de 4 mètres de long avec une hauteur de 1,50 mètre. Même dispensé de vol, l’autruche est tout à fait capable de se déplacer à une certaine distance. L’autruche est aussi dotée d’une ouïe développée et d’une bonne vue.

L’autruche est chassée par des prédateurs carnivores comme les félins, les hyènes et les lycaons. Les jeunes autruches sont les proies faciles des rapaces et des chacals. Heureusement, grâce à son aptitude à s’adonner à des courses dont la vitesse et l’endurance sont impressionnantes, l’autruche arrive souvent à fuir et à prendre une certaine distance par rapport à ses prédateurs. Dans le cas où elle se trouve à proximité d’un prédateur, l’autruche ne s’en démord pas, elle arrive à se livrer à des luttes. Parfois, l’autruche mâle parvient à vaincre un léopard seulement avec des coups de pattes dont la puissance arrive à éventrer le félin. C’est aussi le seul oiseau qui a la capacité de tuer un homme avec son coup de patte.

Découvrir l’autruche dans un parc zoologique

Ce grand oiseau qu’est l’autruche fascine par sa taille et on s’étonne aussi de voir celle de son œuf. Elle est encore plus fascinante quand elle entame de grandes courses avec une vitesse incroyable. L’autruche mérite d’être observée, scrutée pour être encore plus appréciée en étant le plus grand oiseau au monde. Plusieurs parcs zoologiques en France abritent parmi leur faune, cette espèce dans un environnement qui est parfaitement assimilé à son milieu naturel, et les soigneurs dispose des aptitudes nécessaires pour prendre soin de l’oiseau et de son habitat.

L’autruche et sa vie de nomade

L’autruche est un oiseau qui cherche sa nourriture en se déplaçant entre 10 et 40 kilomètres par jour. Cet oiseau grégaire vit en groupe et se déplace en groupe. L’autruche est un herbivore se nourrissant essentiellement de végétaux. Elle mange de jeunes pousses d’arbustes, d’herbage, de graines et même de fruits. L’autruche est friande de figues et apprécie aussi les pousses de mimosa. Elle se sert également de graminées qui sont abondantes dans le désert, à savoir les Stipagrostis uniplumus ou Crotalaria saharae.

L’autruche, grâce à sa taille, arrive à se servir de feuilles juteuses d’une espèce d’acacia. Elle est aussi insectivore pour compenser sa ration, puisque ces végétaux sont pauvres en apports nutritifs. Elle complète son repas avec des insectes, adultes ou encore en larves, elle peut même avaler des petits mammifères tout comme elle peut manger des lézards et même des petites tortues. Malgré l’environnement sec dans lequel elle vit, l’autruche a besoin de boire de l’eau. Pendant ses déplacements, elle est toujours à la recherche d’un point d’eau et se sert abondamment quand l’occasion se présente. Toutefois, son penchant pour l’eau reste au stade de breuvage, l’autruche n’est pas adepte de la baignade, préférant le bain de poussière. L’autruche arrive à faire des kilomètres pour chercher à boire et à manger sans éprouver aucun épuisement.

L’autruche vit en groupe dont tous les membres se protègent entre eux. Dans un groupe, la hiérarchie est effective qui se traduit par la présence d’un mâle territorial, d’une femelle en position dominante et de quelques autres femelles. Dans un groupe, il se pourrait que des jeunes issus d’un autre clan viennent rejoindre les membres.

L’autruche mâle est de nature polygame et dispose d’un pénis. Pendant la saison de reproduction qui se situe entre le mois de septembre et le mois de février, le mâle quitte son groupe et se constitue un harem avec quelques femelles. En période de rut, le mâle séduit la femelle en émettant des cris et en gonflant son cou dont la couleur devient plus intense. Il construit un nid dans une cavité et protège son nouveau territoire assidument. Le mâle s’accouple avec la femelle dominante avant de continuer son orgie avec 3 à 5 autres femelles. La femelle dominante pond la première ses œufs dans le nid, suivie des autres femelles qui y déposent, elles aussi, leurs œufs.

La couvaison se fait en relais, la femelle couve le jour et le mâle s’occupe des œufs la nuit, quand la femelle se nourrit. Les œufs peuvent compter entre 10 et 20 œufs par couvée. Les autruchons voient le jour après 45 jours d’incubation. L’œuf d’autruche a une largeur de plus de 14 centimètres et une hauteur de 18 centimètres et plus. Le poids de l’œuf est de 1,5 kg en moyenne, mais certains peuvent peser jusqu’à 1,8 kg. L’éclosion peut durer plusieurs jours avant que les autruchons sortent de leur coquille.

L’autruchon, quand il sort de sa coquille, est recouvert de duvet. À trois mois, le plumage prend une couleur gris cendré. Chez les autruches, la croissance est plutôt rapide. Ils atteignent la moitié de leur poids adulte à l’âge de 4 ou 5 mois. L’autruche acquiert sa maturité sexuelle à l’âge de 3 ou 4 ans, ainsi commencent ses premières expériences sexuelles.

La situation actuelle de l’autruche

L’autruche fait souvent l’objet d’élevage dans plusieurs régions d’Afrique et dans d’autres pays. Sa viande est très appréciée, elle sert dans ce cas de mets pour les riches et pour les restaurants. Le cuir de l’autruche est aussi robuste pour confectionner de belles pièces. L’autruche est aussi élevée pour ses œufs puisque la femelle peut pondre jusqu’à 50 œufs par an. Également chassée pour ses plumes servant à fabriquer des pièces pour le carnaval, pour le spectacle ou comme décoration, l’autruche est aussi une proie facile des hommes.

Le déclin de la population d’autruches dans les régions africaines résulte de ces chasses sauvages. Malgré ces menaces qui planent sur cette espèce, l’autruche s’inscrit dans la catégorie des espèces à préoccupation mineure, selon l’UICN.

Articles recommandés